Dys, le sous-titrage 4ème partie.

Des sous-titres en open-dyslexie.

Cet article se veut ludique, mais pour autant la notion de jeux n’est pas la même pour tous. Cet article se veut participatif, mais pour autant la notion de participation n’est pas la même pour tous.

Alors cet article se veut direct : une police dys dans le sous-titrage, un mieux ou pas ? Participez en direct et laissez vos commentaires.


Vous avez dit ludique ?

Vous avez été 59.6 % à souhaiter participer à des tests de lecture de sous-titrages en police de caractère réalisée pour les personnes dyslexique. Pour répondre à votre envie, nous vous proposons de regarder cette petite vidéo. Le sous-titrage est réalisé avec la police open-dyslexic.

Note : La pratique du sous-titrage incrusté n’est pas à généraliser, mais pour le test, elle a été privilégiée.

Vous avez dit participatif ?

Maintenant, nous vous proposons de répondre à trois questions :

  • Cette police de caractère vous a-t-elle apporté un plus ?
  • Avez-vous essayé de la faire lire par une personne dyslexique ? Quel est son sentiment ?
  • Et vous demain, pensez-vous intégrer cette police dans les outils pédagogiques ? Ou, aimeriez-vous voir cette police intégrer dans les outils pédagogiques ?

Vous ne souhaitez pas laisser de commentaire, mais vous aimeriez nous faire part de votre ressenti ? Envoyez-nous un message.

2 réflexions au sujet de « Dys, le sous-titrage 4ème partie. »

  1. Honnêtement je n’ai pas vu de différence avec une autre police . Par contre il est clair que la personne parlant lentement on a largement le temps de lire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *